Ciné
Prog.TV
Actus
Musique
Resto
Web.TV

Football – Coupe du monde : la sélection U17 vise la qualification

La sélection U17 de Tahiti Nui a intégré le Championnat de ligue 1 depuis le début de la saison 2016-2017. Actuellement 9e et avant-dernière du classement, l’équipe coachée par Patrice Flaccadori est en construction. Son objectif principal reste la qualification pour la prochaine Coupe du monde Inde 2017 des moins de 17 ans qui se jouera à Tahiti du 11 au 24 février prochains.

La sélection de Tahiti Nui en U17 a été créée en début de saison par Patrice Flaccadori qui est directeur technique à la fédération tahitienne de football (FTF) et sélectionneur pour les joueurs de moins de 17 ans, la sélection U17. Cette jeune équipe fait partie des dix équipes qui évoluent dans le Championnat de ligue 1 local, appelé Ligue 1 Vini. Il est secondé par Vincent Simon l’entraineur adjoint et Emmanuel Liparo qui s’occupe des gardiens.

En début de championnat, la sélection U17 a enchaîné six défaites pour six matchs mais l’équipe junior va petit à petit prendre ses marques. Lors de la 7e journée de championnat, elle obtiendra un match nul 1-1 contre l’Olympique de Mahina, actuellement 5e au classement. Et ce n’est pas tout, la sélection U17 parviendra même à s’imposer 2-1 contre Pirae, lui subtilisant ainsi la 9e place du classement général.

L’objectif principal reste la Coupe du Monde prévue en Inde du 6 au 28 octobre. Les éliminatoires de la zone Océanie se dérouleront à Tahiti du 11 au 24 février prochain. Nul doute que nos jeunes auront besoin du soutien de leur public. SB/FTF

Patrice Flaccadori, Vincent Simon et Emmanuel Liparo

Patrice Flaccadori, directeur technique FTF et sélectionneur U17

La sélection U17 est importante pour la FTF ?

« Pour la fédération tahitienne de football, toutes les sélections sont importantes, en football, en futsal ou en beachsoccer. Celle-là est primordiale car c’est la première sélection. Ce sont des adolescents qui sont en pré formation. La totalité de ces garçons sont issus des sections sportives. Il y en a une au lycée-collège du Taaone, une autre de la FTF à Afareaitu à Moorea, celles des clubs de Tefana, Venus, Taiarapu FC et Jeunesse Marquisienne. On passe, on les détecte et on forme la sélection U17, c’est un gros travail fait en amont par les clubs et la fédération. »

Ils ont dû apprendre à jouer ensemble ?

« On est éloignés de tout en plein milieu du Pacifique, sortir pour se mesurer à d’autres pays coûte très cher. On a eu donc l’idée de créer cette sélection et de l’intégrer au Championnat de ligue 1. Ces garçons jouent donc ensemble depuis deux mois et demi. Le résultat en Ligue 1 est anecdotique, on regarde surtout le comportement sur le terrain. Il y a encore un énorme décalage au niveau athlétique par rapport aux joueurs adultes de Ligue 1. »

« L’important est que l’on arrive à régler cette équipe pour le jour J, en février. On a des défaites, un match nul et une victoire, on est sur une bonne dynamique. Pour l’instant on fonctionne bien par intermittence. On est bien sur une mi-temps et après on se désagrège un peu. L’objectif est d’augmenter ce temps de bon comportement pour arriver à 90-92 minutes. »

Quelles sont les prochaines échéances ?

« Nous avons les éliminatoires de la Coupe du monde zone Océanie qui seront organisées à Tahiti par la FTF. Nous ne nous sommes jamais qualifiés en U17 pour la Coupe du Monde. Les quatre dernières fois nous avons été jusqu’en finale mais nous avons perdu à chaque fois. La nouveauté, c’est que cette année les deux finalistes seront qualifiés pour la Coupe du monde. C’est une bonne nouvelle mais cela ne manquera pas d’aiguiser l’appétit des autres nations donc je pense que le tournoi sera relevé. La qualification pour la Coupe du monde reste l’objectif principal. »

Un dernier mot ?

« On a besoin du support de la population, de l’aide des familles, ce n’est pas la sélection de la fédération tahitienne de football, c’est la sélection de Tahiti Nui, il faut que toutes les familles, toutes les personnes soient derrière elle. Il faut encourager nos petits. » Propos recueillis par SB/FTF

La sélection s’entraine au centre technique fédéral de Pirae