Depuis 2014, certaines équipes d’Apple ont fait connaître leurs intentions de travailler sur un concept de véhicules autonomes. L’année dernière, après une aventure semée d’embûches, ce projet d’Apple Car tombe à l’eau. Cependant, cette entreprise de la marque qu’ils ont nommé Titan aurait survécu sous la forme d’un logiciel de conduite autonome qu’ils mettraient à la disposition des constructeurs.

 

D’après les dires du New York Times, à la base, Apple aurait dû collaborer avec BMW ou Mercedes-Benz. Mais une année de pourparlers n’ont pas suffi à ce qu’ils trouvent un terrain d’entente. C’est apparemment sur le sujet de la collecte des données des utilisateurs que les négociations n’ont pas trouvé une finalité satisfaisante. Les équipes de la firme à la Pomme auraient même rencontré Nissan et McLaren. Mais leur refus de laisser une emprise totale d’Apple sur le logiciel a eu raison de ces potentiels partenariats. C’est finalement Volkswagen, clairement en retard sur la concurrence dans le domaine des voitures autonomes, qui décide d’accepter de collaborer avec Apple.

 

Toujours d’après le New York Times, les véhicules qui seront créés à l’issue de cette collaboration seront intégralement fabriqués par la firme allemande. Apple s’occupera du tableau de bord et des sièges afin d’y incorporer tous les éléments informatiques et sensoriels nécessaires à leur projet. Le modèle choisi pour l’occasion est le T6 Transporter. Avant d’être commercialisé, les premiers vans serviront de navettes aux employés d’Apple situés à Cupertino.

 

Vitres qui changent de teintes automatiquement, sièges tournants ou encore toit capable d’absorber les rayons du Soleil, ce partenariat est l’occasion de déterrer tous ces projets morts dans l’oeuf lors du lancement de l’aventure Titan, quelques années en arrière. Si tout se passe bien, les Vans devraient être disponibles à la fin de l’année. De fil en aiguille, ce système pourrait s’étendre à d’autres modèles de la gamme Volkswagen et offrir à Apple un tremplin de l’industrie automobile.

 

 

© Volkswagen

Roxassanctuary, secrétaire de l’association Tahiti Nui Arena