En 2017, le GIF soufflait ses 30 bougies. Faisant partie intégrante de la culture Internet, les GIF sont devenus un langage à part-entière très utilisés par les internautes.

Il ne paraît donc pas surprenant que le géant du net, Google, ait procédé au rachat de Tenor, un moteur de recherches spécialisé sur les GIF, une fonction similaire à Giphy, son concurrent direct. Pour vous faire une idée de la popularité de ces petites “images” animées, le Love Gnome, GIF le plus partagé de 2017, a été vu plus de 340 Millions de fois.

Avec cette transaction, Google optimise et affine la pertinence des recherches d’images autour de ce format et cela impactera également l’usage de ces derniers sur les claviers GBoard. Tenor, quant à lui, vise l’industrie de la téléphonie mobile en proposant des partenariats depuis quelques temps déjà avec de célèbres applications comme WhatsApp ou encore Messenger.

D’un point de vue économique, à l’instar d’Adwords, Tenor fait plaisir aux entreprises en proposant de sponsoriser des GIF avec des mots-clés spécifiques. En gros, c’est un moyen de pouvoir placer des produits dans les rouages de ce monument de la culture web. Des accords qui oscilleraient entre $100 000 et $500 000 .

En plus de ces marques, des partenariats ont également été faits avec des géants de l’audiovisuel comme Netflix ou encore Universal Pictures. Du coup, ce sont les sociétés elles-mêmes qui produiront des GIF dérivés de leurs séries ou films pour les répandre plus aisément et avec plus de justesse sur la toile.

 

© Tenor              

Roxassanctuary, secrétaire de l’association Tahiti Nui Arena