Ciné
Prog.TV
Actus
Musique
Resto
Web.TV

Tahiti 1917

TAHITI 1917 – LES PIONNIERS OUBLIES DE LA MUSIQUE
Samedi 02 Février 2019 – 19h30
Auditorium de l’Ass Philanthropique Chinoise, Papeete.

Dans le cadre des festivités par la Nouvelle Année Chinoise Félix Vilchez présente “Tahiti 1917” – Les pionniers oubliés de la musique et rend hommage aux célèbres musiciens de la communauté Chinoise de Tahiti.

SPECIALE POUR LA NOUVELLE ANNEE CHINOIS
Salle de l’Ass PHILANTHROPIQUE CHINOISE DE TAHITI
CONCERT DOCUMENTAIRE MULTIMEDIA AVEC PROJECTION DE PHOTOS, VIDEOS INTERVIEWS DES PROTAGONISTES DE LA CREATION MUSICALE ET DE LA PERFORMANCE  EN POLYNESIE.
A CETTE OCCASION FELIX VILCHEZ  PRESENTE AUSSI LES PORTRAITS DES MUSICIENS DE LA COMMUNAUTE CHINOISE DE TAHITI, QUI ONT CONSACRE LEUR VIE A LA COMPOSITION, L’INTERPRETATION ET LA PRODUCTION MUSICALE.


Fiche Technique
Voix REIA POROI
Voix  PATRICK NOBLE et ANIMATION

Orchestra
Jean Pierre Vincent : Guitare
Felix Vilchez : Contrebasse, Direction musicale et arrangements
Batterie : Karl Brinckfieldt
Piano:  Hans Parker
Saxo Flute : Fabrice Cima
Percussion : Vetea Arapari
Groupe de Danse
Vairani et Mata
Recherche , recompilation d’information et interviews
Félix Vilchez
Textes : Félix Vilchez (Bibliographie créditée)
Montage Video : Félix Vilchez
Locution off : Mérina Vilchez
Durée : 120  min

 

Thème
1.- Tahiti et ses îles  vibrent au rythme des vagues que berce l’océan,  au souffle du vent et de la pluie  qui les caressent , à la lumière des astres du ciel qui les protègent et cette vibration , les polynésiens l’expriment dans ses mélodies, toujours lumineuses et heureuses même dans celle qui racontent de tristes évènements….
2.- Dans l’origine de ces chansons, il est souvent difficile de savoir si elles ont été  adaptées à partir des mélodies anglaises, françaises, américains ou latino-americaines, ces airs eux-mêmes ayant parfois subi des modifications dans le rythme qui transformaient une douce romance mélancolique en un fox trot  très dynamique.  Certains,  prenant le modèle pour la copie, étaient persuadés que c’était les chansons européennes qui imitaient les chants polynésiens.
3.- La musique Tahitienne ne contient pas de par sa nature d’ ingrédients du jazz ou du swing, de blues non plus d’ailleurs  comme cela est le cas dans la musique hawaienne. Cependant, quelques musiciens tahitiens qui sont allés à Hawai et en Californie et ont été admirés pour leur talent à Honolulu comme à Hollywood, ont ainsi absorbé  ces influences au contact de musiciens Hawaiens. Il est fort probable que c’est de cette manière là, que  la guitare Hawaienne se soit  assimilée au folklore tahitien à cette époque.. Nous pouvons citer 3  heureux cas de cette fructueuse collaboration.
Auguste Teri’imana Joseph Goupil : “Augie” Goupil, George Tautu Archer, Charles Mauu qui nous présenterons par la suite… etc

Tarifs
Plein tarif : 3.500 Fcfp
Moins de 12 ans : 2.500 Ffcp

Frais web : 100 Fcfp par place achetée en ligne